fr / en
fr / en

Lactium® : action sur le cortisol

Stress et cortisol

Le cortisol est l’une des hormones sécrétées par les glandes surrénales, situées au-dessus des reins.
Sa synthèse est contrôlée par l’ACTH (hormone produit par l’hypophyse localisée dans le cerveau). Moins connu que l’adrénaline, le cortisol est aussi appelé hormone du stress car il permet à l’organisme de réagir face à un stress aigu : il protège notre vie en cas danger. Il intervient entre autre dans le métabolisme des glucides en augmentant la synthèse du glucose, source d’énergie essentielle pour les muscles, le cœur et le cerveau mobilisés dans une situation de stress accru. Par ailleurs le cortisol contribue aussi à maintenir l’équilibre énergétique de notre corps tout au long de la journée.

Sommeil et cortisol

Le cortisol joue également un rôle dans le fonctionnement normal de l’organisme et en particulier dans la gestion du sommeil. La sécrétion de cortisol est cyclique (24 heures) et évolue au cours de la journée. Elle est à son maximum le matin, entre 6h et 8 h, c’est la raison pour laquelle l’organisme se réveille en étant plein d’énergie. Le cortisol diminue ensuite tout au long de la journée, pour être au plus bas vers minuit, ce qui peut expliquer les fatigues ou coup de barres de fin de journée.

Taux élevé de cortisol et conséquences

Lorsque qu’une personne est stressée de manière chronique, son taux de cortisol est plus élevé dans le sang et la salive (le cortisol est un bon marqueur du stress). Il s’ensuit de nombreuses conséquences sur le fonctionnement de l’organisme : reconstitution régulière des réserves d’énergie, d’où un sentiment de faim (et le grignotage souvent lié au stress), et le stockage de l’énergie dans les tissus adipeux (et donc prise de poids). Des difficultés à l’endormissement et un sommeil morcelé peuvent aussi survenir. De manière plus prolongée, le taux élevé de cortisol pourrait contribuer à l’apparition de maladies chroniques comme la dépression, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ou le diabète de Type 2 (le cortisol maintenant une glycémie élevée).

Lactium® et cortisol

Pour restaurer un bon niveau de cortisol, Lactium® peut vous aider.

Lactium® a en effet montré des effets sur la sécrétion de cortisol. Le taux de cortisol baisse significativement après un stress aigu lorsque vous prenez Lactium®. En cas de stress chronique, Lactium® diminue le niveau matinal de cortisol, ce qui permet de vivre une journée plus sereine.

Lactium® protège des effets des différentes situations de stress psychologiques.

Le test
Identifiez votre état de stress et trouvez les solutions pour y remédier !